08 septembre 2019

Illusion



Chaque année j'imagine un éternel automne,
Une arrière-saison qui toujours durerait ;
Mais hélas chaque année les feuilles tourbillonnent
Et la bise en soufflant disperse mes souhaits…

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

 

Posté par Isabelle CALLIS à 07:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 septembre 2019

Ennui

 

La chaleur de juillet de nouveau me ramène
Les souvenirs lointains, les songes douloureux,
Les jours longs et pareils, les espérances vaines,
Et la mer et le ciel monotonement bleus.

Les souvenirs lointains, les songes douloureux
Alanguissent mon cœur qui gémit, se lamente ;
Et la mer et le ciel monotonement bleus
Me bercent tristement. Les flots sinistres chantent,

Alanguissent mon cœur qui gémit, se lamente,
Lassé par leur écho. Des murmures constants
Me bercent tristement : les flots sinistres chantent
L'ennui, toujours l'ennui, cruel et lancinant.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

Posté par Isabelle CALLIS à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 septembre 2019

Septembre

 

Le ciel s’est libéré de ses vapeurs torrides,
Les jours se sont défaits des trop vives clartés,
L’air s’est enfin rempli d’une tiédeur humide,
Le calme est revenu, l’été s’en est allé.

L’été s’en est allé. Tout revit. Tout respire
Le suave parfum de la douce saison
Et pourtant je perçois, dans l’ombre qui s’étire,
Un étrange regret et de légers frissons.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

Posté par Isabelle CALLIS à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sommeil

 

Le ciel est mon espoir, la nuit mon égérie,
Le sommeil le berceau de mes aspirations,
Et pendant que je dors mon imagination
Puise dans l'irréel toute son énergie.

Car à peine assoupie je fuis, je me libère,
J'assouvis au travers de mes songes latents
Les désirs délaissés le jour par l'inconscient,
De mon for intérieur je puise les mystères.

Guidée par mon instinct ainsi je m'insinue
Au fond de l'univers et en marge du temps.
C'est peut-être pourquoi au réveil j'ai souvent
L'impression de planer bien au-delà des nues.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

 

Posté par Isabelle CALLIS à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2019

Spleen

 

Dans le crépuscule
Je pense toujours
Que ma vie recule
Encore d'un jour.

Rêvant à la lune
J'oublie cependant
Le sort, l'infortune,
La fuite du temps…

Mais la nuit avance
Et mon désespoir
S'ajoute au silence
Immense du soir.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

 

Posté par Isabelle CALLIS à 19:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 septembre 2019

Solitude

 

Crois-moi je suis souvent seule et désemparée
En proie à la tristesse au doute et au tourment ;
Je lutte à chaque instant, contre vents et marées,
Et je ne comprends plus mes propres sentiments.

Je m'en vais, sans regret, à l'encontre du monde,
Comme toi je m'enfuis par des chemins étroits
En traînant mon humeur instable et vagabonde
Jusqu'à ce que le soir calme mon désarroi.

Je me retire alors, un peu mélancolique,
Afin d'imaginer un jardin plein de fleurs
Où je retrouverais la douceur angélique
Et la sérénité, auprès d'une âme sœur.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

 

Posté par Isabelle CALLIS à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mistral

 

Tu as soufflé sur mon enfance
Si violemment que ton ardeur
A dévasté mes espérances,
Me dépouillant de ma candeur.

Tu as jonché mon paysage
D'un vain désir, d'un triste écho,
De deuils, d'ennuis, de noirs nuages,
De désarroi et de sanglots.

Puis tu as laissé tes rafales
Aux creux des flots, sous les embruns ;
Je suis restée dans la nuit pâle
Seule avec mes rêves défunts.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

Posté par Isabelle CALLIS à 07:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2019

Naufrage

 

Il est d'autres printemps, il est d'autres automnes,
Il est une saison que l'on ne connaît pas,
Un silence au-delà d'une onde qui frissonne…
Il est un horizon d'où l'on ne revient pas ;

Voiliers mystérieux, rochers aux reflets d'ambre,
Rivage enveloppé de tristesse ou d'ennui,
Saurez-vous me parler, le soir, jusqu'en septembre,
Et consoler mon âme au profond de la nuit ?

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

 

Posté par Isabelle CALLIS à 08:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2019

Regrets

 

J'ai conservé de mon enfance
Des joies des larmes des soupirs,
Un rêve flou, un vide immense
Et quelques tendres souvenirs.

Avec regret je me rappelle
Les grandes vagues de la mer,
Le long chemin, les hirondelles,
Le petit bois de chênes verts…

Et bien souvent dans mes nuits blanches
Je m'imagine qu'avec toi
Je vais un matin de dimanche
Me promener, comme autrefois.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

Posté par Isabelle CALLIS à 10:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2019

Crépuscule

 

Quand vers l'immensité la clarté s'évapore,
Quand la brise revient pour éteindre le jour,
Quand le soleil s'endort en attendant l'aurore…
Mon âme se souvient et espère toujours.

Tandis que doucement l'ombre engourdit la terre,
La dernière splendeur embrase l'horizon
Avant de retrouver mon rêve solitaire
Sous l'espace étoilé d'une étrange saison…

Je t'accompagne un peu dans ta course suprême
Crépuscule infini, lumière du destin ;
Je te poursuis longtemps, jusque dans la nuit blême,
Quand tu meurs chaque soir pour renaître au matin.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

Posté par Isabelle CALLIS à 15:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]