11 novembre 2019

Ciel d’automne

 

Le soleil nimbé de brume
Et de silence s’éteint ;
Quelques étoiles s’allument,
Le jour devient incertain.

Le ciel se voile de parme
Et de beaux reflets pastel ;
Mon regard baigné de larmes
D’espérance et d’irréel

À travers l’ombre automnale
Suit le spectacle émouvant
Du grand rêve qui s’installe
Dans le soir évanescent.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

 

Posté par Isabelle CALLIS à 08:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Ambivalence

 

Perpétuellement, sans trêve ni répit,
De pensées ambigües, de souhaits éphémères,
D’inutiles langueurs, de tendances contraires,
De désirs opposés, mon cœur est assailli.

Le moindre sentiment, sous d’inverses couleurs,
Sous différents aspects  hélas, se manifeste ;
Hostile et bienveillant, favorable et funeste,
Empli d’ombre et de feu, de mollesse et d’ardeur.

Ainsi, à chaque instant, la nuit comme le jour,
Vont en simultanée l’espoir et la détresse,
L’envie et le refus, la joie et la tristesse,
La mémoire et l’oubli, la rancœur et l’amour.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

 

Posté par Isabelle CALLIS à 00:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 novembre 2019

Aventure

 

Rassure-toi mon Âme et sèche donc tes pleurs,
Je n’ai nulle intention de parcourir le monde ;
Vois-tu, il ne faut plus qu’ainsi tu te morfondes :
Avec toi je ferai le voyage intérieur.

Et nous découvrirons des horizons nouveaux,
Non des îles des mers des falaises des cimes,
Mais un refuge où naissent les pensées sublimes,
Un mirage où conduit l’aventure des mots.

Je n’emprunterai pas les routes incertaines,
Je ne partirai pas vers des terres lointaines
Chargées de nostalgie, de dépaysement,

Puisque tu me retiens, et puisque je préfère
Aux sentiers hasardeux, les voies imaginaires,
Aux pérégrinations, le doux cheminement.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

Posté par Isabelle CALLIS à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2019

Poème à l'étoile

 

Tu es l'étoile de la nuit,
Qui se perdait dans l'infini ;
Au petit jour je t'ai trouvée,
Quand je t'ai vue je t'ai aimée…

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

Posté par Isabelle CALLIS à 06:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 octobre 2019

Enchantement

 

Quand les brumes d'hiver envahissent la terre,
Quand du printemps l'azur recueille les regrets,
L'ombre du paradis, l'ombre de nos chimères,
S'exilent dans un cœur solitaire et secret.

Ainsi lorsque les cieux, de leur fluide ombrelle,
Abritent les soupirs les chagrins ou les pleurs,
Un poète, troublé, de sa plume immortelle
Retrace pour toujours l'éphémère bonheur.

Mystérieusement l'univers de l'artiste,
Comme un épais brouillard venu du firmament,
Se dissipe ici-bas. Alors son voile triste
Pénètre dans mon âme par enchantement.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

Posté par Isabelle CALLIS à 13:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 octobre 2019

Passant par le chemin des vignes

 

Passant par le chemin des vignes,
Étonnée, ne te voyant pas,
Je recherchai un geste un signe,
L'ombre ou la trace de tes pas.

Je m'inquiétai, et mon errance
Me conduisit loin des coteaux ;
Je découvris un grand silence,
Un cimetière et un tombeau.

Mais aux confins du vide étrange
Je t'aperçus, te promenant
Le cœur en paix, parmi les anges,
Dans les jardins du firmament.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

 

Posté par Isabelle CALLIS à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2019

Au temps de la Toussaint

 

Au temps de la Toussaint, lorsque les cimetières
S’ornent de cyclamens, de buis ou de bruyères,
Et qu’ainsi embellis d’éphémères bouquets,
Ils donnent à la mort comme un air de gaieté ;

Lorsqu’auprès des caveaux, des tombes familiales
Joliment imprégnés de clartés automnales,
L’on revient, chaque année, prier, se recueillir…
Je sens de grands remords m’étreindre et m’envahir.

Quelque part tu attends, en un lieu insolite,
Esseulée, loin des tiens, sans jamais de visite.
Et pour le Souvenir, toi qui aimais les fleurs,
Vois-tu je n’ai rien d’autre à t’offrir que mes pleurs.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

 

Posté par Isabelle CALLIS à 14:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Demain

 

Demain je m'en irai vers mon jardin de rêves
Au pays où l'été n'existe déjà plus ;
Là je m'abriterai des souvenirs perdus
En goûtant de l'hiver la plus longue des trêves.

Demain j'écouterai frissonner le feuillage
Et frémir la forêt sous la tendre fraîcheur,
Quand les neiges d'automne en tombant sur mon cœur
Recouvriront enfin l'ombre de mon image.

Demain je reviendrai. En secret, en silence,
Mon âme renaîtra, claire comme un printemps,
Au milieu des sapins de la brume et du vent
Pour cueillir des matins la divine substance.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

 

Posté par Isabelle CALLIS à 14:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2019

Consolation

 

Lorsque la vie me semble absurde ou illusoire,
Pour chasser de mes jours les peines, les conflits,
Je laisse le sommeil engourdir ma mémoire
Et la réalité basculer dans l'oubli.

Au-dessus des nuées et des brumes épaisses
Sur les chemins du ciel un mage me conduit ;
De mon âme il connaît les passions, les faiblesses,
Et invente le songe où seule je m'enfuis.

― Tu ressembles parfois au prince imaginaire
Et vois-tu à travers de fragiles bonheurs
Tu hantes sans savoir, fantôme solitaire,
Les rêves de la nuit qui consolent mon cœur.

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

Posté par Isabelle CALLIS à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2019

J'ai rêvé

 

J'ai rêvé d'un pays inconnu et sauvage
Où les jours s'écoulaient au rythme des saisons ;
Sous le ciel étoilé s'effaçait un nuage
Et l'aurore sans bruit naissait à l'horizon…

 

Isabelle CALLIS-SABOT

 


 

 

Posté par Isabelle CALLIS à 13:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]